Faire le point sur les abdominaux classiques 

Les abdominaux, comme on a l’habitude de les faire (ex crunch, ciseaux) , sont dit « hyperpressifs ».C’est-à-dire qu’on va faire pression sur l’abdomen en rapprochement les côtes de nos hanches. Ainsi faisant nos organes internes sont poussés vers le périnée (présent chez l’homme et chez la femme)

Or, si on ne fait que des exercices hyperpressifs, à terme, on risque de pousser nos organes vers le bas. Ainsi, on augmente par exemple le risque de descentes d’organes,  d’incontinence, de compression des disques intervertébraux, autrement dit :  lumbagos, hernies discales,..

 

LES ABDOMINAUX  HYPOPRESSIFS hypopressif

(méthode DE GASQUET)

La technique hypopressive propose un ensemble d’exercices respiratoires et posturaux qui vont renforcer les muscles de la sangle abdominale et du périnée sans génération de pression. Ils nous aident à nous muscler en profondeur et globalement.

C’est-à-dire qu’ils vont agir aussi bien sur les abdominaux profonds, et le diaphragme. Ils musclent donc le fameux muscle transverse qui est primordial pour obtenir un ventre plat et surtout pour protéger notre dos, nos lombaires.

Les exercices hypopressifs sont souvent utilisés pour la rééducation abdominale post-partum mais peuvent être intégrés par des personnes exerçant (ou pas) une activité physique, surtout si celle ci prévoit des pressions fréquentes sur le périnée (ex sauter, courir). Le travail hypopressif protégera d’avantage                                                                                         votre plancher pelvien.

Cette technique prévoit l’utilisation de diverses respirations et postures et pour cela elle agit aussi bien sur le plan de la détente, de l’étirement des muscles du dos et des épaules et crée un massage abdominale globale qui va favoriser le bon fonctionnement intestinal.